Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Géoglobe


compteur

Géo Weather


compteur de visites gratuit

Il fait beau. Le fouillis des feuilles endormies mélange une ombre tiède au jour chaud. Mes amies ont mis leurs beaux bras nus au frais dans leur corsage. L’enfant court à travers les pelouses et rit. Il va mouiller ses doigts tendus aux arrosages, les...

Paul Géraldy et Colette Le jardin chaud, repu de soleil, accablé De trop de jour, s’affaisse. Et les roses, en touffes, Manquant d’air, à l’étroit dans leurs parfums, étouffent. Un rosier feu met des carmins acidulés Dans le grenat béat des pivoines bourgeoises....

écoutez ici l'auteur dire son poème... - Mon Pays que voici [extrait] (Anthony Phelps) · Lyrikline.or.mp3 Mon Pays que voici [extrait] Sur mon visage j'ai dessiné les signes du Samba et je remonte lentement ô mon Pays le lit de ton Histoire parmi la pierre...

Je suis soumis au Chef du Signe de l'Automne Partant j'aime les fruits je déteste les fleurs Je regrette chacun des baisers que je donne Tel un noyer gaulé dit au vent ses douleurs Mon Automne éternelle ô ma saison mentale Les mains des amantes d'antan...

La vérité, mais pour quoi faire ? Répétait chaque jour son frère. La liberté, mais pour quoi faire ? Demandait encore son frère. La justice, mais pour quoi faire ? Elle est trahie, disait son frère. La révolte, mais pour quoi faire ? On nous tuerait,...

AU NOM DU PEUPLE (mars 1847) Hâtez-vous de donner au peuple ce qu’il réclame. Ne savez-vous pas qu’il est terrible, quand il se lève, Quand il ne réclame plus, quand il arrache et prend. N’avez vous pas entendu le nom de Georges Dozsa. Vous l’avez brûlé...

Personne ne quitte sa maison à moins Que sa maison ne soit devenue la gueule d’un requin Tu ne cours vers la frontière Que lorsque toute la ville court également Avec tes voisins qui courent plus vite que toi Le garçon avec qui tu es allée à l’école Qui...

Quand nous vendrons la maison nous irons en Ecosse lui à dos de rhinocéros moi à dos de chameau Quand nous vendrons la maison nous mangerons du nougat avec les doigts de pied des ananas des artichauts et des tas de petits morceaux Quand nous vendrons...

Serge Bourquard À l’aube naissante s’entendront sur les collines déployées le cliquetis des glaives, le piétinement des chevaux, les hurlements des chiens. Les tentes seront pliées, les ordres sonneront haut et clair dans la brume fuyante Et le ruisseau...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>