Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Géoglobe

Géocounter

Jorge Luis Borges, por Cido Gonçlaves Cité Des annoncent lumineuses tiraillent la fatigueDe grossiers charabiasmettent à sac la quiétude de l'âme.Des couleurs impétueusesescaladent les façades étonnées .Des places lézardéesdébordent largement les distances...

Si seulement tu touchais mon cœur,si seulement tu posais ta bouche sur mon cœur,ta bouche fine, tes dents,si, telle une flèche rouge, tu posais ta languelà où mon cœur poussiéreux martèle,si tu soufflais dans mon cœur, près de la mer, en pleurs,on entendrait...

C'est une cour carrée et qui n'a rien d'étrange :Sur les flancs, l'écurie et l'étable au toit bas ;Ici près, la maison ; là-bas, au fond, la grangeSous son chapeau de chaume et sa jupe en plâtras. Le bac, où les chevaux au retour viendront boire,Dans...

Cette part jamais fixée, en nous sommeillante, d'où jaillira demain le multiple. L'âge du renne, c'est-à-dire l'âge du souffle. O vitre, ô givre, nature conquise, dedans fleurie, dehors détruite! Insouciants, nous exaltons et contrecarrons justement la...

La nuit n'est jamais complète.Il y a toujours puisque je le dis,Puisque je l'affirme,Au bout du chagrin,une fenêtre ouverte,une fenêtre éclairée.Il y a toujours un rêve qui veille,désir à combler,faim à satisfaire,un cœur généreux,une main tendue,une...

C'est un ogre de BarbarieIl sort de la forêt, la nuitSe glisse dans vos chambres Pauvres petits Il vient de contrées sauvagesMais ne craint pas les voyagesEn trois pas il est iciPauvres petits Nous voici comme des pommesAu bord de sa bouche énormeIl nous...

Le rêve de l’enfant, c’est la paix.Le rêve de la mère, c’est la paix.Les paroles de l’amour sous les arbresc’est la paix. Quand les cicatrices des blessures se ferment sur le visage du mondeet que nos morts peuvent se tourner sur le flanc et trouver un...

Je suis passée devant une fenêtre fermée à la poignée dévorée de poussière. J’ai vu Pénélope en train de tisser sa toile de longue attente. Je voudrais qu’elle arrête qu’elle se calme qu’elle se lave qu’elle se parfume pour prendre une tasse de café à...

Julos Beaucarne Depuis qu’Lumumba fut tuéPour avoir dit sa véritéDepuis qu’Lahaut est là en hautParce qu’il avait parlé tout hautDepuis qu’on étouffa une filleDans un avion pour pas qu’elle crieLes loups ont des têtes de moutonDerrière les roses y a des...

Poème XXVIII J'ai lu aujourd'hui près de deux pages Du livre d'un poète mystique , Et j'ai ri comme qui a beaucoup pleuré . Les poètes mystiques sont des philosophes malades , Et les philosophes sont des hommes fous . Parce que les poètes disent que les...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>