Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une jolie poulette andine
avait quitté son Argentine
pour suivre un hidalgo
qui s'appelait
Rico.
Il était marchand d'chapeaux
Rico
sur les marchés de Mexico.
Mais il avait les poches pleines
les poches pleines de coco
Rico...

C'était un drôle de sombre héros.
Quand elle était d'humeur taquine
elle l'appelait mon beau Rico (hi han)
il lui disait mon héroïne.

Chapeau !

Tag(s) : #Mes textes, #laurent Chaineux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :