Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOLEIL de Philippe Delaveau

Survolant l’âge et les continents, le soleil vole
une image au fond des puits et des miroirs, glisse
au revers acidulé de glaces et de neiges
sur les hauts monts, lisse un velours de mers,
éveille le saphir de tant de lacs dans les forêts de Sibérie
ou sur la baie d’Hudson déserte, nomme les villes,
sèche moissons et meules,
réjouit madriers et voliges sur les toits, humanise
la pièce abstraite d’un euro sur ma table,
astique le clairon dont résonne la diane, s’encadre
au hublot malmené sur la mer, agace
un double éclat sur les lunettes cerclées de fer
dont vibre un regard de Malher écrivant sur la liasse
de feuilles ce mot, ce mot tremblant de son propre
pouvoir : Résurrection, les fleurs alors
par sarabandes vives bondissent des tombeaux
de la terre par flûtes de crocus, bassons
d’arbustes durs, branches violettes, troubles arpèges
d’eau bruyante éblouie de mélodies profondes.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :