Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un jour de septembre - Françoise Ruban

Fraîcheur de l'aube
Prémices au feuillage ambre de l'automne
douce langueur laine glissée
sur mon cœur
quand chante le silence
mélodie de ton absence

Cocon à peine éclos Mes mots
avalanche de nuit blanche
dansent sous la lune
ronde radieuse lumineuse
Federico l'écho de ta romance
évanescence d'ombres bleues
sur ta sonate Ludwig

Es-tu rêve ou bien sève
Enivrées mes lèvres t'espèrent entrouvertes
sur cet automnal crépuscule
l'Amour est champagne
tes baisers pétillantes bulles
Ô ivresse des saveurs

Immobile voyageuse Temps suspendu
aux souvenirs éperdus
palette d'arpèges aux senteurs estivales
féerique symphonie que fredonne
mon âme solitaire et fière
le manque de toi pour unique lien
pour unique bien

D'abord pâle le Soleil
brûle mon corps alangui Et m'emporte
translucide opaline la vague de cristal
Regard égaré au fond du ciel
Vega sera Muse et déploiera pour nous
le lit d'une immortelle étreinte.

Françoise Ruban - L'âme des marées -  éditions "épingle à nourrice" 2014

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0