Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hijas del viento - Alejandra Pizarnik

                     Poème de Alejandra Pizarnik pour lequel je me suis permis une modification personnelle de la traduction de Silvia Baron Supervielle ( Œuvre poétique,Les aventures perdues (1958) traduit par Silvia Baron Supervielle © Actes Sud 2005, p.45)

Hijas del viento

Han venido.
Invaden la sangre.
Huelen a plumas,
a carencia,
a llanto.
Pero tú alimentas al miedo
y a la soledad
como a dos animales pequeños
perdidos en el desierto.

Han venido
a incendiar la edad del sueño.
Un adiós es tu vida.
Pero tú te abrazas
como la serpiente loca de movimiento
que sólo se halla a sí misma
porque no hay nadie.

Tú lloras debajo de tu llanto,
tú abres el cofre de tus deseos
y eres más rica que la noche.

Pero hace tanta soledad
que las palabras se suicidan.

Filles du vent

Elles sont venues.
Envahissent le sang.
sentent les plumes,
le manque,
les larmes.
Mais toi tu nourris la peur
et la solitude
comme deux petits animaux
perdus dans le désert.

Elles sont venues
incendier tes rêves.
Ta vie est un adieu.
Mais tu t'enroules
comme une couleuvre folle
qui s'étreint elle même
parce qu'il n'y a personne

Tu pleures et sous tes larmes,
le coffre ouvert de tes désirs
est plus riche que la nuit.

Mais tu es si seule
que les mots se sont pendus

 

Tag(s) : #Dans mon grenier, #Alejandra Pizarnik

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :