Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La poésie est préexistante à l'écriture bien qu'elle en émane, de même qu'elle préexiste au ressenti et s'en exhale. Elle en est le creuset et la fonte, la vigne et l'esprit de vin, la soif et l'ivresse, la coupe pleine qu'il faut vider afin qu'elle s'emplisse de nouveau. Quant au "vrai des ressentis" et au "réel du vécu" je dirai que tout dépend du côté où l'entraîne la schizophrénie du poète et le poids de son narcissisme. Reste le besoin impérieux et éruptif d'exprimer, il y a des volcans rouges d'effusion et d'autres gris, explosifs, le poète lui, peut être l'un et l'autre...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :