Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Des longs murmures de nos silences
Aux nues slamées de tes fragrances
J’entends les verves d’une essence
Ourler mon âme au fil des sens

Messager
Voici mon cœur

Devant l’autel de ses mots
Emporte-le comme un écho
A la syntaxe des roseaux
A l’aube turquoise de sa peau

Messager
Voici mes mains

Devant l’autel de ses cils
Emporte-les comme une presqu’ile
A la vallée des ylang iles
A l’aube sertie des cantabiles

Messager
Voici mes lèvres

Devant l’autel de ses seins
Emporte-les comme un refrain
A la blessure des jasmins
A l’aube filante d’un écrin

Messager
Voici mon âme

Devant l’autel de ses pieds
Emporte-la comme un reflet
A la lisière des fleurs sacrées
A l’aube éclose de la rosée

De la prière d’une orée d’or
Aux lunes en verve d’un accord
Les salves parme d’une aurore
A l’aube ouverte des encore

Ulentin Serge

Adaptation libre du texte en créole
« Mésajé » de Gilbert Pounia.

Tag(s) : #Serge Ulentin, #Dans mon grenier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :