Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Je te parlerai
Je te raconterai des histoires
Comme tu les aimes
Le soir
A la veillée



Je te parlerai
De nous
De tout
Pourtant je sais
Que derrière tes grands yeux étoilés
Si tu m'écoutes quand même
Tu ne m'entends pas.

Tu glisses doucement
Dans cet autre monde
Où tes démons abondent
Tu pars inexorablement.

 
Bientôt tu t'effraieras
De cet étranger
Assis à tes côtés
Et j'aurai peur
De ta frayeur.

 

Laurent Chaineux ©

J'écouterai,
Longtemps, le murmure de ta voix déposé sur le mouvement de tes lèvres,
Mon œil fixé sur le ciel où la lune immaculée nous raconte ce "Nous" qui déjà s'en va,
A la hauteur de ce soleil qui me rendait si belle,
Et qui dans le tapis du ciel,
Fait chavirer les autres astres constellés.


Je regarderai,
Fixées dans l'ombre,
Les nouvelles étoiles,
De cette voute sans lune,
Comme le gel en hiver,
Se fixe sur les ramures,
De mes branches au ciel dépouillées de feuillures.

Déjà j'ai froid.
Mon langage se mure,
Crispé dans le bleu de mes doigts.
J'ai froid.

 

© Claude Chatron-Colliet

   

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :