Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La nuit charrie dans ses fossés fangeuxla rumeur nauséeuse des relents de misèreet verse à l'égout de mon oreillele cortège funèbre de ses drames. La nuit charrie dans mes oreillesles voix qui déraillent de corps qui se déchirent, des cadavres encore...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes textes

J'aurais aimé croire en l'homme comme ces nouveaux poètes humanistes que le pluriel n'effraie plus quand l'égo se met à briller. J'aurais aimé écrire liberté au pied des remparts pour les voir s'effondrer. J'aurais aimé chanter l'humanité terrassant l'oppresseur......

Lire la suite
Tag(s) : #Réflexion

L'écriture n'est pas la vie, mais, tu l'écris... Il y a l'écrit dit et puis il y a l'écrit tu du verbe terre. Celui-là tue... Loran

Lire la suite
Tag(s) : #Mes textes

91 ième Édition - décembre 2011 Ce mois ci la revue Francopolis me fait l'honneur de son salon en publiant cinq de mes poèmes. J'ai pour Francopolis une tendresse toute particulière puisque c'est là que pour la première fois mes balbutiements poétiques...

Lire la suite

Et comme si une voix étouffée me parvenait vers laquelle mon oreille se tend comme si quelqu'un pénétrait mes entrailles elle lui prête l'oreille et de temps à autre capte l'onde d'un signal elle l'habille d'un corps qui devient voix d'abord chuchotée...

Lire la suite
Tag(s) : #Dans mon grenier

Trop d'ailes J 'ai appris si tôt dans mon enfance,ce pas en retrait de moi même,pour me regarder,pour me prendre dans mes propres braset tutoyer l'autistique frontière,que parfois le monde où je gravite,ce monde dans lequel je visn'a plus aucune prise...aucun...

Lire la suite
Tag(s) : #recueil, #Mes textes

Un silence à tout rompre envahissait les jours, Ou bien était-ce le tumulte de l'ennui Assourdissant la chambre blanche horizontale ? Le temps s'était figé, privé d'heures et de nuits Sous un plafond mité, blafard, imaginal Où je traçais des yeux d'improbables...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes textes

Au pied de la lettre inutile, des mots semelles, Des phrases mises en tropes, ivres de voyelles, Vers le point culminant où flotte mon drapeau, Cheminent aux jardins de ma mémoire d'émaux. Dans un rire en cascade elle m'offrit un blanc-seing Puis se coucha...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes textes

Aux frontons des édifices Aux frontispices Si haut qu'un regard trop lourd plus jamais ne cueille une devise n'a plus cours Dont je porte le deuil. Les têtes penchées des silhouettes voûtées qui dorment sur les trottoirs perçoivent dans la flaque Le triste...

Lire la suite
Tag(s) : #Résistances