Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un torrent de lave rouge et or
vacille dans les flammes chandelières
éclairant la nuit satine.

Légère et mise à nue
L'aimée mutine,
lutine l'élu
puis,
lubrique volupté
s'ensabre au fier hussard à bande.
Il s'appelait Douine l'hussard
et vivait dans le nord à Lille...

A lille Habibi, à lille !!

Pour le trouver,
Chercher l'Hussard
au sabre luisant,
L'Hussard Douine, à Lille...

Un torrent de lave rouge et or
vacille dans les flammes chandelières
éclairant la nuit satine.

Légère et mise à nue
L'aimée mutine,
lutine l'élu
puis, lubrique volupté
s'ensabre au fier hussard à bande,
Et Douine membre Anne,
idoine...

L'aimée lutine, c'est Anne
et Douine est l'hussard d'Anne.
Quand L'hussard daigne
il agite Anne
Improvise une forlane
allume son Havane
et puis s'endort...

Un torrent de lave rouge et or
vacille dans les flammes chandelières
éclairant la nuit satine.
Douine, sombre sot tressaille.
Dans un soubressaut s'éveille,
ouvre un oeil et baille.
Quel cauchemar !



Loran


 

Tag(s) : #Mes textes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :