Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'impitoyable éphéméride
irrémédiablement
s' effeuille et jette
dans la grande corbeille,
nos souvenirs de sang.
Ce soir,
le grand sablier aura
d'une nouvelle ride à mon front
froissé cette page.
Le grimoire oublié,
aux parfums de craie,
d'encriers
et de marronniers jaunis,
aux pages nicotines,
tachées en Saône et Loire ou Bordelais,
entre lesquelles
négligemment endormie
à peine effeuillée
une marguerite sourit,
ce grimoire poussiéreux
demain s'ouvrira
sur une page blanche.
Lettre ouverte sur notre vie qui passe
et s'en ira,
avant d'avoir pu dire tant pis,
un pied de nez dans une main
dans l'autre un vieux mouchoir.
Cette page 
je veux l'écrire avec toi
pour qu'avant l'arrivée du froid
nous vivions le temps.
Celui d'un chapitre
ou le temps d'un roman.
Quelle importance ?
Vivre le temps
pour enfin
pouvoir l'arrêter.

Loran


 

Tag(s) : #recueil, #Mes textes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :