Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

     Je t’écris d’une planète en équilibre entre mon cosmos et celui tout aussi vaste qui nous entoure. A peine un peu de vertige… Je suis dans le créneau favorable pour les transmissions interplanètaires ... Exceptionnellement, nos planètes respectives ont des trajectoires si proches que nous voguons sur les mêmes longueurs d’ondes. Toutes les planètes se ressemblent un peu je crois, à quelques détails près. Il paraît que certaines sont bleues comme des oranges. 

    L’univers est si grand qu’inévitablement les questions, les incertitudes sont nombreuses. Peut être regarde-t-on un peu plus les étoiles dans le ciel d’une autre nuit. On raconte qu’un petit prince est venu, accompagné d’un renard et qui parlait d’étoiles et de rose apprivoisée. C’est une belle histoire que tu as du lire sans doute. Je ne sais pas pourquoi je te dis tout ça, le manque de sommeil sans doute…    Qu’on soit terrien ou habitant de la planète X42B, on se dit que finalement la vie a ses hauts et ses bas et que globalement on n’a pas à se plaindre, qu’il faut accepter la vie, le stress, la fatigue, l’habitude… l’habitude qui t’enferme le cœur dans un préservatif si tu n'y prends garde.

 


    Il serait d'ailleurs fort indécent de nous plaindre quand on songe à tous les enferments de ce monde, à toutes les oppressions moyenageuses qui subsistent opiniâtrement. D’extra terrestre à petite terrienne sensible, je peux bien te le dire, je ne rêve pas d’invasion intergalactique. J’aimerais simplement, même si la tienne n'est plus vraiment trés bleue, que nos planètes restent voisines histoire de faire mentir ce vieux Kepler et ses lois.

 



"Quant à la religion, je n'en parle pas. Cela est un domaine en dehors de la politique... Allez dans vos temples, priez, je ne vous connais pas. Ce que je demande, c'est la liberté, une liberté égale pour vous et pour moi, pour ma philosophie comme pour votre religion, pour ma liberté de penser comme pour votre liberté de pratiquer. Ne dites donc pas que nous sommes les ennemis de la religion, puisque nous la voulons assurée, libre et inviolable. " (L.Gambetta -Discours du 27.9.1872.)


Loran

Tag(s) : #Réflexion

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :