Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte de madame Marie Jeanne Nachaty Moawad

J'en ai marre
De cette situation de cette guerre de merde.
J'ai peur pour mes enfants, pour mes parents pour ce Liban mille fois crucifie.
Qu'un territoire soit proclame pour tous les adeptes de la guerre
Moi je n'en peux plus moi et tout le monde.
On est fatigues à bout de nerfs
On frôle l'hystérie et le monde nous regarde
Je ne veux pas de guerre
Je ne supporte plus ma peur
Celle des autres et celle qui naîtra demain
Que le Bon Dieu nous prenne en pitié
Qu'Il nous donne la force, la patience et le courage
Pour vivre peut être nos dernières heures
Dans un semblant de paradis perdu.................................
Le monde nous regarde pourquoi personne ne bouge?
Pourquoi personne ne fait- il le geste d'éteindre cet incendie
Qui brûle et dans ma tête et dans les corps et dans nos âmes?
On dit que nous aurons trois jours très difficiles à vivre.
ENCOOOOOOOOOOOOOOORE?

J'hurle OUI ENCORE et puis tout va finir.
Mais cette phrase ne me rassure pas un mois à déjà passe
Un mois qui ne devait dure que 4 jours !
Et les bateaux ont quitte le quai
Et les avions sont partis pour ne plus revenir
Et ne restent plus que les autos sans fuel
Et ne restent plus que nous
Et de nous que reste- il en réalité que la peur qui nous ronge
Du jour comme de la nuit elle ronge en nous elle bouge en nous
LA PEUR LA PEUR
Tu la connais?
Fais quelque chose alors, lève toi et bouge !
Si tu n'es pas insensible a notre détresse
Et si tu crois qu'il reste encore à sauver quelque chose ne fut ce que moi
FAIS LE
JOINS TON CRI AU MIEN
TA PRIERE A LA MIENNE

Je ne vais pas me relire de peur de refroidir
Mon ardeur à sauver mon Pays
Ne t’arrête pas à mes fautes d'orthographe
J'en ai fait sans doute
Mais qu'importent
Les fautes d'orthographe aujourd'hui ?!
Lève toi aussi comme moi et aide moi
Lui et Elle
Fais le sans différence s'il est musulman ou chrétien
Juif ou palestinien, arabe ou européen
On est tous des êtres humains
Arrête ce bain de sang si tu peux
Je n'ai pas choisi d'être ou je suis
Mais d'ou je suis
Je te supplie de me venir en aide
Parce que d'ici je ne quitterais pas
Que mon sang baigne cette terre
Que mes cendres sur le littoral comme
Cette marée noire s'incrustent sur les rochers
Et que comme Byblos souillée aujourd'hui dans son port
Je puisse hanter cette terre de toutes ces générations innocentes
Qui au nom du Cèdre se sont offertes en offrandes.
Encore?
Encore a me lire?
Mais je n'ai plus rien à dire !
Tu as assez vu entendu aussi …
Au nom de la Conscience Humaine aide moi a sauver ce qui reste.
Tag(s) : #Dans mon grenier

Partager cet article

Repost 0