Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je me lève à l'aurore

elle est déjà debout

et quand je sors

Quand je marche dans les rues

elle est là je l'entends

tout autour

la terre est si petite.


Je l'entends chaque jour

je l'entends chanter et rire

je l'entends pleurer

je l'entends mourir

De Dar'a à Djezireh

  

De Dar'a à Djezireh

le vent souffle sur le sable

un air de liberté qu'on emprisonne

et la plainte étranglée

d'un pays qu'on accable

d'un peuple qu'on assassine


Suriyah saigne sur le sable

 Des roses rouges sang

Suriyah saigne

Les roses d'un printemps

qui ne veut pas finir

Les roses d'un printemps

qui brisera ses chaines.

 

Loran

Tag(s) : #Résistances

Partager cet article

Repost 0