Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dentelures cuivrées de tes remparts
se mirent aux rivières effilochées,
paroles bleutées débordantes
des fontaines de ton art.
Au vitrail de l'infante
Les canons ont tonné
fondant en neige
griffes et plombs
qui passaient en cortège
aux couleurs de tes ponts.
Le jour se perd
aux anneaux sans attache
Versailles désespère
Soleil de gouache
Roture

Loran

Tag(s) : #recueil, #Mes textes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :