Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je marcherai léger

Fruit confus
Extirpé
Violé
Je suis mort
Au jardin
Des funérailles de l'infante
assassinée.

J'ai
Dans le crâne
Un grenier
Que je promène
Avec ses toiles
Ses pinceaux de poussière
Coulés de la lucarne
Et
Dans le sac qui me courbe l'échine
Des années de plomb
Des siècles de silence
Et quelques brassées d'or.

Je dépose aujourd'hui mon bagage
Je marcherai léger
Sur la fin
De l'histoire.

Celle qui m'attend
Foule le raisin
Du vin
De nos épousailles.

 

Loran (septembre 2011)

Tag(s) : #Mes textes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :