Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

POÈME DE C.E. ANDERSEN à un ami...

"ma relation avec lui a commencé par un malentendu puis il est devenu un très bon ami, à Laurent Chaineux et aux siens"

"Pour être franc avec vous : comme la plupart des créateurs je PATAUGE quand je me penche sur ma production. Il y a 35 ans que je m'empoigne avec la poésie... il y a 35 ans que je tremble de ne pas arriver. Mais arriver à quoi. Bien sûr il y a la joie. La joie indicible du créateur. " Christian Erwin Andersen

 

 

JOIE ...

ici des portes

du vent

ainsi s'écrit l'histoire
par bourrasques

ainsi se conjure la mort
à petits coups de langue
rares
avec des mots

parfois un homme passe
ainsi interpellant :

Alexandre le macédonien, Bouddha
Jésus peut être, Platon,
Empédocle qui revendiquait le droit
pour ses orteils
de s'exprimer
Nietzsche et le cheval battu de Turin
Julien l'apostat l'abbé Meslier

Vincent
lui ne parlait pas
il peignait
en diluant ses couleurs dans l'humeur
de son oreille coupée
il peignait des bombes
atomiques
sur fond de portes et de vent
sur le néant

14 octobre 2009
Christian Erwin Andersen

 

Tag(s) : #Quelqu'un m'a dit

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :