Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

José, le maitre des Banquets, posa le chaudron devant nous.
Armé d'une louche en bois il frappa trois coups sur la table réclamant le silence, puis sur un ton qu'il voulait solennel il nous déclara : "Amis vénérables, n'oubliez jamais ceci, nous sommes comme la soupe fumante de ce chaudron. Hier crème fraiche, carotte, navet, poireau ou pomme de terre, aujourd'hui velouté de légumes ! Si l'un d'entre vous manque de saveur il s'enrichit du fumet de ses frères., mais que l'un d'entre vous soit pourri et c'est le chaudron qu'il faut jeter."

Quelqu'un fit circuler la poudre, puis le canon tonna. La soupe était un peu poivrée mais délicieuse.


Loran

Tag(s) : #Histoires courtes

Partager cet article

Repost 0