Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La paraphilie est un terme utilisé par certains milieux psychiatriques aux États-Unis à la place de perversion dont le sens est devenu péjoratif.

Une liste classée des paraphilies relevée sur Wikipédia

Sexualité de groupe [modifier]
Articles détaillés : Sexualité de groupe et orgie.
  • Le candaulisme : excitation provoquée par le spectacle d'une relation sexuelle de son partenaire habituel avec une tierce personne (ou plusieurs).
  • L'échangisme, ou la sexualité de groupe avec échange de partenaire.
  • Le mélangisme, ou la sexualité de groupe sans échange de partenaire.[
  • La scopophilie, ou l'attirance fortement marquée pour tous les spectacles sexuels : en support média (revues, cinéma, vidéo, internet, …) ou en réel (strip-tease, peep show, …) ; le scopophile ne cherche pas à se cacher ni à surprendre et se distingue en cela du voyeurisme.

Corps : morphologie

  • L'abasiophilie, ou l'attirance sexuelle pour les personnes infirmes, éprouvant des difficultés à se mouvoir.
  • L'acomoclitisme, ou l'attirance sexuelle pour les pubis rasés
  • L'acrotomophilie, ou l'excitation par l'idée d'avoir des relations sexuelles avec une personne amputée[réf. nécessaire].
  • L'andromimetophilie, l'attirance sexuelle pour les femmes qui s'habillent en hommes.
  • L'apotemnophilie, ou excitation sexuelle à l'idée de se faire amputer.
  • L'asthénéophilie, ou excitation sexuelle provoquée par le fait d'être malade
  • L'axilisme, ou l'attirance sexuelle pour les aisselles
  • Le bouboupisme : excitation provoquée par le pincement des tétons par un partenaire ou par soi-même.
  • La chronophilie, ou l'attirance pour un partenaire d'âge complètement différent.
  • La gérontophilie, c'est-à-dire l'attirance sexuelle pour les personnes âgées.
  • La gynandromorphophilie, l'attirance sexuelle pour les hommes qui s'habillent en femmes ou les transsexuelles (MTF).
  • L'hirsutophilie, ou l'attirance sexuelle pour les poils des aisselles.
  • La maïeusophilie, ou l'attirance sexuelle pour les femmes enceintes.
  • La nanophilie, ou l'attirance sexuelle pour les gens de petite taille.
  • La stigmatophilie, ou l'attirance sexuelle pour les gens possédant des tatouages, des scarifications ou des cicatrices.
  • La tératophilie, ou l'attirance pour des êtres socialement considérés comme difformes, monstrueux, voire inhumains.
  • La trichophilie, ou l'excitation sexuelle par les poils, les cheveux.
  • La trimammophilie, ou le fantasme de la femme à trois seins.

Corps : dynamique et positions

  • L'asphyxiophilie, ou excitation sexuelle par le fait d'être privé d'oxygène.
  • La knismolagnie, ou excitation sexuelle par des chatouilles.
  • La lactophilie, ou l'attirance sexuelle pour les femmes allaitantes. à ne pas confondre avec la maïeusophilie.
  • La lictiophilie, ou l'excitation sexuelle provoquée par le fait de lécher ou d'être léché.
  • La météorophilie, ou excitation sexuelle provoquée par le fait d'être suspendu.
  • La phillipinophilie, excitation sexuelle pour les personnes vues de dos, attirance sexuelle pour ces personnes
  • La podophilie, ou le fait d'être excité par les pieds
  • La somnophilie, excitation érotique provoquée par une personne qui dort, attirance sexuelle pour cette personne.

Corps : sécrétions 

Relations de type social 

  • L'agrexophilie, forme particulière d'exhibitionnisme, ou l'excitation procurée par le fait de faire l'amour de façon à ce que d'autres personnes l'entendent.
  • L'autoagonistophilie, ou excitation provoquée par le fait d'être filmé.
  • La baubophilie, ou excitation provoquée par le fait d'exhiber ses organes génitaux chez la femme.
  • La chrématistophilie, ou l'excitation provoquée par le fait de payer pour avoir des relations sexuelles.
  • La coprolalie, ou l'excitation provoquée par le fait d'insulter ou d'être insulté.
  • Le cuckolding, excitation à l'idée d'être cocufié.
  • L'érotophonophilie, ou l'attirance sexuelle pour les tueurs en série, voire excitation provoquée par le meurtre d'un partenaire non-consentant.
  • L'excessivophilie, ou l'excitation sexuelle provoquée par des pratiques à l'origine 'normales' mais portées à un degrés excessif.
  • L'harpaxophilie, ou l’excitation sexuelle à l’idée d’un vol.
  • L' hybristophilie, (du grec hybrizein, « commettre un outrage contre quelqu'un » et de phile, « qui aime »), ou l'attirance pour les personnes ayant commis des crimes (vol, viol, meurtre).

Objets et machines 

  • La vincilagnia : excitation sexuelle obtenue par l'entravement (bondage) ;
  • Le Self-Bondage : excitation sexuelle par entravement (bondage) sans partenaire ;
  • La hiérophilie, ou l'attirance sexuelle pour les choses sacrées.
  • L'hyphéphilie, une forme particulière de fétichisme, ou l'excitation ressentie au contact de certaines matières.
  • La loutérophilie, ou excitation sexuelle provoquée par le frottement dans une baignoire.
  • La pédiophilie, ou l'attirance sexuelle pour les poupées, les ours en peluche et autres jouets zoomorphes ou anthropomorphes.
  • La pygmalionisme, ou le fétichisme des statues
  • La rhabdophilie, ou excitation sexuelle due à la pratique de la flagellation.
  • La schoïnopentaxophilie, ou l'attirance pour les cordes de pendus
  • La sidérodromophilie, ou l'excitation sexuelle procurée par les trains; ce fantasme conjugue plusieurs facteurs : l'intimité du compartiment et sa promiscuité obligée, l'exhibitionnisme sans risque du train passant devant les habitations mais aussi les trépidations du train ; de nombreux récits érotiques ont le train pour cadre (notamment les toilettes des trains).
  • la sitophilie, ou l'utilisation de la nourriture à des fins sexuelles.
  • La staurophilie, ou l'attirance sexuelle pour les croix et crucifix.
  • La taphophilie, ou excitation sexuelle provoquée par le fait de faire l'amour près des morts (tombes, cimetières…).

Habillement - déguisement 

  • L'apodysophilie, dans laquelle le sujet éprouve le besoin de se déshabiller entièrement et de se montrer nu dans n'importe quel endroit
  • L'autonepiophilie (infantilisme) est l'attirance sexuelle pour les couches-culottes et par le désir d'être traité comme un enfant
  • L'infantilisme, ou l'excitation ressentie en jouant le rôle d'un enfant ou d'un bébé.

Nature et environnement

  • La cryophilie, excitation due au froid.
  • La dendrophilie, excitation sexuelle provoquée par le fait d'avoir des relations sexuelles en contact avec les arbres et les plantes.
  • L'électrophilie, excitation sexuelle provoquée par des décharges électriques sur certaines parties du corps.
  • La nécrodendrophilie, ou l'excitation provoquée par les actes sexuels en contact avec les arbres morts.
  • La thalpotentiginie, ou l'excitation due à la chaleur.

Improbable ou imaginatif

  • L'exobiophilie, ou le fantasme d'avoir des relations avec une créature extraterrestre.
  • Le godivisme, pulsion conduisant à s'exhiber à cheval et qui peut être considérée comme l'une des formes de l'apodysophilie (cf. § habillement). Par extension, amateur/voyeur de cavalières nues (le mot est construit en référence à la légende de Lady Godiva). L'exhibition à bicyclette peut être considérée comme une forme de godivisme
  • La spectrophilie, ou le fantasme d'avoir des relations avec des fantômes ou des démons.





Tag(s) : #Jardin Motager

Partager cet article

Repost 0