Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Revenant fouiller les ciseaux,
J'ai vu de beaux fragments disparaître.
Puis une photo est apparue.
Une photo de femme,
Une femme au corps de papier
Où un poème s'écrivait.
Ce n'était pas mon destin.
C'était celui d'un autre.
Il s'appelait Loran.
Il commençait son poème,
Et son poème ne nommait pas le sensuel,
Car son poème était le sensuel.
Dans l'abîme de sa douceur,
Les sensualistes n'avaient plus pied.
Il s'appelait Loran.


Eric Valnerbauch

Tag(s) : #Quelqu'un m'a dit

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :