Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je veux d’la poésie qui marche les pieds nus Et crie le poing fermé, à s’en casser la voix Le prix du sang perdu des damnés, des sans-droits, D’la poésie qui pleure et qui dort dans la rue. Je veux d’la poésie qui mouille sa chemise, Éreintée de sueur...

Lire la suite
Tag(s) : #Jean-Luc Moulin, #Dans mon grenier