Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma chair a fondu comme cire Pour nourrir La flamme triste des nuits de sueur, La flamme torse des douleurs. Je ne pèse plus guère que le poids de mes os, avec un peu de peau Flétrie comme emballage. Oh ! J'ai d'abord refusé mon image ! "Déclarez-vous...

Lire la suite
Tag(s) : #marcelle peuch-verdet, #Dans mon grenier