Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

© Thomas Bw

Haut veuvage inhalé
sous le voile
Une vierge noire
en grand deuil,
paupière sourde,
visage pâle.
A la tristesse de son oeil
quelque diablerie
s'immisce
envoûtant
mon regard.

Déraisonnables prémisses,

 

  Dents
              sang
                        soir

Qu'à la braise
de ton oeil
souffle
un vent d'état
d'urgente
vengeance
que ton ventre affamé
réclame
incendiant ton calice
d'un brûlant
dessein
qui soupire.

Loran

 

Tag(s) : #recueil, #Mes textes, #laurent Chaineux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :