Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La nuit verte du Sud n’avait rien apprivoisé
L’île en jaillit avec la véhémence de la race
De nouveau le sang gagne sur ses marées basses.
Souvenir redis-moi le nom de ce voyage
A rebours au pays de trop-d’enfance
Je n’ai rien renié de ma part de lumière.
Voici que l’île reprend sa place
Dans le cortège triomphal du premier jour.

Hier pourtant.
J’avais cru voir la mort dans l’œil bleu d’un oursin

Jean Fanchette

Tag(s) : #Dans mon grenier, #Jean Fanchette

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :