Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

dans mon grenier

Derrière la grille en fer, ce n'est pas le Jourdain Qui d'eau sourde arrose le petit jardin. C'est un instant d'air frais du matin C'est une brume douce qui court sur la mousse C'est le chant muet de l'herbe qui pousse. Derrière la grille en fer pas d'Abel,...

Lire la suite
Tag(s) : #Pierre Delcros, #Dans mon grenier

Son absence sera longue, livrée au froid dont la morsure, là-bas, en Occident, est de celles que nul ne supporte. O toi, la mère, rassemble donc toutes les couvertures de selle que tu pourras trouver et fais-lui tes adieux, ce gage déposé entre des bras...

Lire la suite
Tag(s) : #Samih al-Qâsim, #Dans mon grenier

La courbe à l'horizon S'évase en copeaux frileux Absorbant la lumière pourpre De l'aube naissante Genoux à terre Je devine les troupeaux Aux épaules agglutinées Foulant l'ocre ensommeillée Arc tendu vers le ciel Regard traversant l'épopée Bruyante aux...

Lire la suite
Tag(s) : #Céline Soblahovsky, #Dans mon grenier

Garcia Lorca, détail du panneau droit du Triptyque espagnol d'Andrei Mylnikov (1979). Le vingt-cinq du mois de Juin, on vint prévenir Amargo ; Tu peux couper, si tu veux, les lauriers-blancs de ta cour. Peins une croix sur ta porte et mets au-dessous...

Lire la suite
Tag(s) : #Federico Garcia Lorca, #Dans mon grenier

Et puis vinrent les neiges, les premières neiges de l'absence, sur les grands lés tissés du songe et du réel ; et toute peine remise aux hommes de mémoire, il y eut une fraîcheur de linges à nos tempes. Et ce fut au matin, sous le sel gris de l'aube,...

Lire la suite
Tag(s) : #Saint-John Perse, #Dans mon grenier

C’est des feuilles mortes qui s’accrochent Un pull-over pour deux qui s’effiloche C’est une cuisine dans la soumission de l’habitude Contre une envie de respirer des altitudes C’est une télé qui regarde l’amour en faillite, Du quotidien quand l’ennui...

Lire la suite
Tag(s) : #Eric Chardin, #Dans mon grenier

Des muscles de dix-sept ans se bercent dans mes reins, Et l’horizon n’a pas encore ébréché mes yeux, Je charge le Printemps sur mes épaules Et le transporte jusqu’à mon cœur. Je suis assez fort pour traîner le joug de mon Intemporalité Et le poids de...

Lire la suite
Tag(s) : #Attila József, #Dans mon grenier

Ils traînent leurs violons au-delà des portées La clarinette au bec fumant des pastorales Et la clef sur la table on les voit s'en aller Vers des pays là-bas devant leur vitre sale Ils dérangent la flûte en y soufflant dessus Pour mieux voir dans la nuit...

Lire la suite
Tag(s) : #Léo Ferré, #Dans mon grenier
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>